Datation et Corrélation

Crédits : 3 ECTS

Responsable : Emanuela MATTIOLI.

Les événements biotiques et environnementaux s’inscrivent dans le temps. Comment on estime le temps et les durées de ces événements dans les roches sédimentaires ? Comment on corrèle des événements enregistrés dans différentes régions à l’échelle du globe ? La bible est représentée par la GTS, qui fixe les âges des limites des étages ainsi que leurs durées.

Quelles sont les méthodes utilisées pour construire les échelles des temps géologiques, les incertitudes liées à ces méthodes, et comment utiliser ces données ?

Objectifs de l’UE :  

    • appréhender les méthodes qualitatives et quantitatives pour dater et corréler les successions sédimentaires
    • décortiquer la littérature avec une approche critique
A gauche : exemple de perturbation environnementale et biotique majeure, le Toarcien inférieur ~183 Ma. A droite : la Geological Time Scale (GTS) qui fixe les dates et les durées des étages géologiques, ainsi que les stratotypes (golden spikes).

Contenu : 

    • litho-, chrono- et biostratigraphie (méthodes probabilistes et déterministes)
    • introduction à la biochronologie quantitative, méthodes des Associations Unitaires
    • astrochronologie et la mesure des durée des séries stratigraphiques
    • magnétostratigraphie du Quaternaire appliquée sur archives sédimentaires lacustres

Résultats escomptés: 

    • acquérir de l’autonomie pour interpréter la littérature
    • manipuler les échelles stratigraphiques et les méthodes associées