Dynamique sédimentaire

Crédits : 3 ECTS

Responsable : Philippe SORREL

Cette UE vise à offrir une base commune en sédimentologie aux étudiants provenant de notre parcours ou venant d’autres licences et rejoignant notre M1. Les enseignements, très illustrés et ponctués d’exercices réguliers, seront concentrés autour de la dynamique intrinsèque des environnements de dépôts, leur organisation spatiale et les structures et géométries sédimentaires associées.

Lobe de débordement de crue caractéristique de la dynamique fluviatile méandriforme. La coupe-type en haut à droite illustre une séquence-type de remplissage de chenal, évoluant vers une sédimentation de plaine alluviale

Cette UE a pour objectif et motivation principaux d’enseigner une démarche d’identification des environnements de dépôt sur tout type de série sédimentaire. Nous aborderons en particulier les modèles de faciès silicoclastiques et carbonatés/évaporitiques des principaux environnements de dépôt continentaux et marins. Un accent tout particulier sera porté sur les mécanismes (processus dominants) régissant le dépôt et la préservation des sédiments (silicoclastiques et carbonatés), ainsi que les facteurs de contrôle du flux sédimentaire/production biologique. Pour les carbonates, une ouverture vers d’autres disciplines sera également proposée (relations entre carbonates et cycle du carbone, biologie/écologie, altération continentale, géodynamique), via une sélection d’articles scientifiques discutés ensemble puis présentés par les étudiants.